AéroBallet

Le ballet, style de danse à part entière, est un genre dramatique qui retient beaucoup du théâtre et de l’art du mime. En plus d’améliorer la force musculaire, les exercices de ballet développent également l’équilibre, la souplesse et, bien sûr, la grâce.  Tout repose sur l’esthétique du corps, qui devient le seul outil du danseur. On doit avoir l’impression que les danseurs défient les lois de la pesanteur.

L’AéroBallet est différent à plusieurs niveaux et au même temps semblable. Il est idéal pour s’initier et prendre confiance dans cet art de danse, animé par l’exigence, la rigueur et le rythme.

Il se pratique avec l’hamac équipé d’étrier de même longueur pouvant supporter jusqu’à 300 kilos, de façon suspendue et oblige à jouer les équilibristes à moins d’un mètre du sol, sollicitant les muscles posturaux impliqués dans notre maintien corporel, en vue de les renforcer.

On enchaîne des postures   « dans le vide » , on y travaille l’agilité, la capacité à situer son corps dans l’espace – la proprioception – et la souplesse. La suspension permet d’inverser l’effet de la pesanteur en se positionnant tête en bas, sans compresser la colonne vertébrale ni les articulations.

C’est une méthode complète, car elle va reprendre les postures de bases du Ballet, avec les postures d’AéroYoga, suivi des exercices d’AéroPilates. Lorsque pratiquée, cette danse est avant tout une discipline qui demande rigueur, technique et perfection.

L’AéroBallet va enchaîner des figures simples ou complexes exécutées de façon grâcieuse et fluide. Il nécessite des bras musclés, car tout mouvement se fait d’abord à la force des bras puis à l’aide de celle des jambes.

  • Une session d’AéroBallet se déroule pendant 60 minutes.
  • La majeure partie de la session est réservée à l’exercice des différentes postures de Ballet.
  • Avec la sécurité de l’hamac, il est possible d’aller plus loin dans les étirements, de travailler l’équilibre en évitant des postures douloureuses et se former à la rigueur de l’oeuvre.