Témoignage d'un septique de l'AéroYoga!

Témoignage d'un septique de l'AéroYoga!


Consulter le planning de Studios Pilates est déroutant. Je ne comprends pas la moitié des termes employés : matwork, yoga stretch, yoga Pilates, Reformer… Toutes ces techniques dérivées du Pilates, activité sportive à part entière qui permet de renforcer les muscles profonds en souplesse. Dernier-né dans la famille du Pilates : l’aéro yoga@.

Laure Le Bris s’est formée à Madrid auprès de l’inventeur de cette technique, Rafael Martinez. La jeune femme le propose depuis le printemps. J’ai testé.

A 20 ou 30 cm du sol

La séance d’une heure débute par l’installation d’une sorte de hamac conçu en toile de parachute. Par précaution, on dispose un tapis en dessous.

Enfin, à 20 ou 30 cm du sol, la chute est limitée. En revanche, la sensation de flotter dans les airs est bien réelle. Pour commencer, Laure Le Bris propose un léger échauffement. La séance peut démarrer sur un léger fond sonore qui invite à la méditation.

Les exercices de Pilates et de yoga s’enchaînent. Laure Le Bris fait une démonstration, détaille les muscles sollicités, précise le nombre de mouvements à effectuer…

À première vue, ça semble simple… Mes sept collègues du jour reproduisent fidèlement l’exercice.

J’ai nettement plus de difficultés. Et dire que je me croyais sportive ! Laure Le Bris vient à ma rescousse. Elle m’explique le rôle fondamental de la respiration (on souffle pendant l’effort) et de la position initiale (on rentre le ventre et on détend ses épaules).

Sensation d’apesanteur

On démarre par des exercices au sol avec, soit les pieds, soit les mains, soit les hanches dans le hamac… Contrairement à ce qu’on imagine, les exercices s’avèrent plus difficiles avec le hamac.« On va chercher plus loin dans la sollicitation des muscles mais aussi dans les étirements », confirme Laure Le Bris.

Certains mouvements sont vraiment difficiles. Comme la centaine qui consiste à effectuer de petits battements avec les bras, le reste du corps en planche. Mon corps tremble comme une feuille. Au fil de la séance, toutes les parties du corps sont sollicitées, en particulier les régions de l’abdomen, du plancher pelvien, des fessiers…

Les exercices deviennent de plus en plus acrobatiques. Être suspendue est plutôt agréable.« Cela ne convient pas à tout le monde, prévient Laure Le Bris. La chauve-souris aérienne  n’est pas à la portée de tous. »

Personnellement, j’arrête rapidement ce mouvement alors que les autres restent de longues minutes la tête en bas. « J’ai fait du trapèze et du tissu. Ici, je retrouve les mêmes sensations d’apesanteur », apprécie Pascale qui éprouve une grande relaxation à la suite de chaque séance.

On se love dans le hamac

Il est vrai que Laure Le Bris termine par un moment particulièrement agréable de relaxation. Chacun se love dans son hamac ; des pierres chaudes positionnées sur son ventre et sa tête. La pièce est plongée dans l’obscurité et dans une douce odeur d’huile essentielle d’eucalyptus.

Je me détends rapidement, légèrement bercée dans mon hamac. Laure Le Bris nous ramène doucement à la réalité. Elle me prévient que je risque d’avoir quelques courbatures le lendemain. Effectivement, je vais longtemps me souvenir de cette séance.

Faites votre premier essai sans hésitation sur: https://aeroyogalux.getomnify.com et valider avec le code “NEW2017” pour obtenir le cours à 20€ TTC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *